Nouveau record pour Lady Gaga au Stade de France

Après plus de 2 ans d’attente du fait de la pandémie mondiale, la star internationale Lady Gaga s’est enfin produite au Stade de France dimanche soir. Après une première de la tournée ChromaticaBall en Allemagne et une note de 5 étoiles par Rollign Stones, Lady Gaga avait introduit en vidéo son concert : « « Je veux vous permettre à tous d’interpréter ce spectacle de la façon dont vous le souhaitez, mais je dirai qu’il documente vraiment les nombreuses étapes et aspects du deuil, et l’énergie maniaque du

deuil que j’ai vécu dans ma vie. » 

Pas moins de 76 000 monsters (comme elle les appellent) ont répondu présents pour profiter de cette soirée qui est un record pour la chanteur de A Star is Born. C’est, en effet, la plus grande capacité à Paris qu’elle n’est jamais faite. 

Si certains regrettent une scène un peu trop petite pour un Stade de France, tous étaient unanimes à la sortie du concert : Gaga a encore prouvé qu’elle était une showgirl, capable d’enflammer un Stade de France et de le faire chanter à l’unisson. 

Niveau playlist, Lady Gaga a chanté pas moins de 20 titres composés de ses plus gros tubes à l’instar de « Bad Romance » avec lequel elle est apparu sur scène dans un sarcophage. S’en est suivi « Just Dance », « Poker Face » ou encore « Telephone ». La chanteuse a évidemment repris plusieurs titres de son dernier album Chromatica. 

En plus de ses costumes, plus marquants les uns que les autres, la chanteuse a beaucoup misé sur le storytelling tout au long du concert, le séparant en six acts fractionnés de vidéos projetées sur les écrans géant et de décors changeant au fil du concert. Pas de doute, elle nous a transportés dans un nouvel univers où la star de la pop apparait dans un costume d’insecte, au piano et c’est à ce moment là qu’elle interprète les titres « Shallow » et « Always remember us this way » issu du film A Star Is Born. 

La chanteuse terminera sa performance de plus de 2 heures avec la bande originale du film Top Gun Maverick « Hold my hand » qui finit d’enflammer le Stade de France avant de venir saluer son public français, « ses amis monstres » comme elle aime les appeler. Quelques minutes après le concert la chanteuse tweetait déjà pour remercier son public.

partenaires

Logo Csfosseen
Logo FOS
Ministere Travail Emploi
Logo Cg13
LOGO Paca
Logo Caf
L'USINE
Scenecine
Fos Provence Basket
Pole Info Musique
MÉDIATHÉQUE
Centre Sociaux des Bouches du Rhône
Une Terre Culturelle
Midi 10
Hors Pistes
MJC PACA

LogoFossafm avecFM

Suivez-nous

FOSSA FM twitter instagram FOSSA FM facebook FOSSA FM

INFO

© FOSSA FM tous droits réservés - année 2021 site réalisé par MIDI-10 | mentions légales